Stone Grinding

Si vous voulez des skis performants, je recommande fortement qu’après le processus de stone grind que vos skis soient saturés avec une cire souple, endurcis avec cire verte froide, plus une cire CH de la journée chauffée au fer et finalement pour la couche finale, une cire liquide selon les conditions de la journée.

À partir de maintenant, je vais charger 65$ pour grinder et saturer les skis avec une cire souple et je vais charger 20$ pour endurcir la base des skis. 

Vente de skis 

Cet hiver, Gatineau Nordic Sport (GBS) vendra des skis Rossignol, Peltonen, Atomic et Alpina. Nous aurons un éventail de skis de course, tourisme, hors-piste et pour enfants. Il nous sera aussi possible d’installer les skins sur les skis. 

Cet hiver, j’aiderai Euro-sports, situé à Ottawa, à choisir et à vendre les skis Rossignol et Atomic. Toutes les ventes passeront par Euro-sports. Pour les skis Rossignol et Atomic que je sélectionne et teste pour les personnes qui achètent via Euro-sports à Ottawa, je vais garantir ces skis.


Changement à venir dans l’industrie du fartage 

En Janvier 2020, de nouvelles règlementations REACH seront mises en place. Ces règlementations REACH régissent l’utilisation de produits chimiques dans l’Union Européenne. Étant donné que tous les fabricants de cires opèrent ou vendent en Europe, ils devront se conformer à ces nouvelles règlementations. Présentement, les cires fluorées sont produites utilisant la chimie C8 (C8 pour 8 carbones). L’acide perfluorooctanique (PFOA), est un résidu qui est produit lorsqu’on utilise la chimie C8. PFOA ne se décompose pas facilement et est mauvais pour l’environnement. Il semblerait que dans la nouvelle règlementation REACH, il ne pourra pas y avoir de trace détectable de PFOA lorsque la chimie C8 est utilisée. Si c’est le cas, la chimie C8 sera complètement interdite. 

Certains croient que ce jour viendra et il sera interdit d’utiliser la chimie C8. Toutefois, la règlementation REACH permet l’utilisation de la chimie C6 qui ne produit aucun PFOA, donc aucun résidu chimique. Les cires qui sont déjà produites utilisant la chimie C6 performent très bien lorsqu’elles sont mélangées avec de la paraffine.  Toutefois, les produits fluorés pures utilisant la chimie C6 ne sont pas aussi performants que les produits fluorés utilisant la chimie C8. 

Les compagnies de cire peuvent continuer de produire  de la cire utilisant la chimie C8 jusqu’à la fin de l’année. Toutefois, les compagnies ne veulent pas se retrouver avec des restants de cire qu’elles ne pourront pas vendre, ce qui sera le cas à partir de janvier 2020. À  un certain moment durant l’automne, si ce n’est pas déjà faite, les compagnies de cire vont arrêter de produire de la cire utilisant la chimie C8 et vont commencer à produire de la cire C6. Je crois que les magasins seront en mesure de vendre la cire C8 jusqu’à ce que les produits soient tous vendus. Il sera intéressant de voir comment tout cela va se passer ici au Canada, plus précisément si nous n’avons pas accès aux cires C6.

Un jour, il y aura une interdiction de l’utilisation des cires utilisant la chimie C8, mais ce n’est pas le cas pour le moment. Toutefois, dans un avenir prochain il se pourrait bien que la situation devienne une source de confusion. Pour le moment, il n’y a rien qui retient les individus, clubs et organisations de se faire un inventaire de cire C8, en particulier les cires 100% fluorées. Les skieurs qui pensent de manière compétitive pourraient bénéficier de planifier  l’approche qu’ils utiliseront pour acheter de la cire cet hiver et durant les prochains hivers. Il serait utile que les particuliers, clubs, organisations et NC fassent des déclarations concernant les protocoles de fartage durant les courses au Canada. 


Cires liquides

Il se peut que les cires liquides soient l’avenir du fartage des skis de fond. Les cires liquides sont pratiques, faciles à utiliser et rentables. Les cires liquides se présentent sous forme NF (sans fluore), LF (faible en fluore) and HF (riche en fluore). Ces cires peuvent être appliquées utilisant un fer, un bouchon de liège ou simplement en l’appliquant (essuyer, sécher et brosser) et puis skier. Elles peuvent être utilisées sur les zones de glisse du ski et aussi sur les poils des skins. Les cires liquides sont utilisées avec succès par les skieurs et ce à tous les niveaux d’habiletés. 

Les cires liquides utilisant la chimie C6 sont présentement jugées aussi bonnes que les cires utilisant la chimie C8. Toutefois, les cires 100% fluorées utilisant la chimie C6 ne semblent pas être aussi bonnes que les produits liquides utilisant la chimie C8. Si les cires liquides qui sont produites utilisant la nouvelle règlementation REACH continue de s’améliorer, le jour pourrait venir ou les cires liquides pourraient être utilisées sur tous les types de skis de fond incluant les skis utilisés pour les hauts niveaux de compétition pour lequel la cire liquide est utilisée comme couche finale.

À partir de maintenant, je vais promouvoir et vendre des cires qui indiquent clairement qu’elles sont conformes avec la nouvelle règlementation REACH pour 2019-2020. Cet hiver, je vais vendre de la cire liquide Montana Win the Race et la cire liquide Start qui sont conformes avec la nouvelle règlementation REACH. Au fur et à mesure que je vais découvrir d’autres cires qui performent bien et qui démontrent clairement qu’elles sont conformes aux nouvelles règlementations REACH, je vais les acheter et les tester. Les changements arrivent!

Peu importe votre niveau de ski ou vos objectifs en matière de ski, je vous recommande fortement d’utiliser les cires liquides. Je ne crois pas que vous pouvez vous tromper avec elles.

Montana Win the Race Liquid Silicon Compound

L’automne dernier, le 11 novembre durant le jour du souvenir, je suis allé skier près de la promenade au P-19 dans le parc de la Gatineau. Il y avait 5cm de nouvelle neige collante et mouillée sur le sol. Je skiais sur des skis avec des skins que j’avais préalablement installés. Sur un des skis j’avais appliqué de la cire liquide Win the Race sur toute la longueur et sur l’autre ski j’ai appliqué la cire liquide HF sur toute sa longueur. Dans les jours suivants, dans des conditions de neige similaires, j’ai utilisé les mêmes skis cirés de la même façon.  Pour chaque jour des 3 jours de ski, la cire Win the Race a surpassée la cire HF. La glisse du ski avec la cire Win the Race était un peu meilleure et la technologie skin n’a pas gelée. Lorsqu’utilisées sur les poils du skin dans des conditions variables et mouillées, la cire liquide Win the Race pourrait être la meilleure qui soit. 

Montana Win the Race Liquid Silicon Compound est un liquide transparent non toxique et sans odeur.  Il n’y aucun additif de fluor et étant à base de silicone, il est très hydrophobe.  Il est extrêmement pratique et facile à utiliser. Lors de l’application, il n’est pas nécessaire de chauffer, gratter ou brosser. Simplement appliquer, laisser sécher pour au moins 15 minutes et aller skier. J’ai essayé d’appliquer ce liquide dehors l’hiver mais cela n’a pas fonctionné pour moi. Je crois que la base et les poils doivent être  sèches et réchauffés. 

Étant donné que je vends la cire Montana Win the Race liquide, je vais évidemment promouvoir cette cire.  Cela dit, je vous suggère de l’essayer et de juger vous-même. Vous pouvez acheter cette cire chez Gatineau Nordic Sport (GNS) ou la commander directement chez Montana Inc. aux États-Unis. Si certains particuliers et détaillants au canada préfèrent commander et acheter cette cire au Canada pour éviter les problèmes de douanes, on m’a donné la possibilité de distribuer Win the Race au Canada.

Bulletin de nouvelles à venir

Si vous connaissez des gens qui seraient intéressés à recevoir ce bulletin de nouvelles, vous pouvez leur envoyer et leur laisser savoir que s’ils désirent recevoir les prochains bulletins, ils devraient m’envoyez un courriel et je les ajouterai à notre liste. 

Toutefois, si vous désirez ne plus recevoir ces bulletins, laissez-moi savoir et je vous enlèverai de la liste. 

Wayne